Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

science

  • SCIENCE FERMEE et SCIENCE OUVERTE

    Seuls les SUBVERSIFS font avancer la SCIENCE et la SPIRITUALITE contrairement aux orthodoxes figés dans leurs dogmes.

     


    Toutes les grandes avancées, les révolutions scientifiques et spirituelles sont le fait d’esprits libres, souvent SUBVERSIFS aux cadres biens établis  de la Science et ou de la Spiritualité habituelles

    Une des plus grandes qualités de ces hommes et ces femmes, ( Galileo, Einstein, Jesus Christ, Boudha, Gandhi, etc ).   brillants et courageux, est sans doute leur grande indépendance d'esprit,  par rapport à leurs contemporains qui leur donne la capacité de se remettre en cause et de remettre ensuite en cause le dogme établi et d'élaborer de nouvelles approches de la REALITE des CHOSES, plus en accord avec la VERITE VRAIE des choses.

    Et chez eux, au lieu de dire " je ne comprends pas donc c'est impossible et ou, si moi je ne le vois pas alors cela n’existe pas ", à partir du moment où les approches en cours ne peuvent expliquer certains faits, ils recherchent bien vite une nouvelle approche, c’est là un avantage certains pour eux, sur les dogmatistes et les déterministes.

    Les subversifs ont un autre avantage, ils sont habités par l'intime conviction, envers et contre tous, que la REALITE n’est pas seulement de nature saisissable et concrète et que le concret et le saisissable ne sont qu’apparences des choses, aspects parmi tant d’autres possible de LA REALITE INSAISISSABLE….et ils reconnaissent volontiers que l’écorce n’est pas toute la réalité de l’arbre .

    Alors que les orthodoxes, plutôt que de remettre en question les théories établies qui sont devenues obsolètes, plutôt que de remettre en cause les modèles élaborés qui ne marchent plus, et leurs approches approximatives qui ne tiennent plus depuis longtemps la route, au mieux, cherchent à sauver les meubles, à faire correspondre ces faits nouveaux à leurs cadres habituels bien établis, par une re-interprétation toute personnelle des faits, et celle-ci,  bien évidemment dans le cadre bien établi habituel, quitte à rogner et ou exclure certaines des données les plus troublantes et les plus subversives des faits nouveaux, afin qu’ils rentrent mieux dans le cadre ( dormez en paix nous veillons sur vous, nous disent ils, et pour sûr en dormant ils peuvent dire et faire ce qu’ils veulent  ).

    Au pire, quand les ORTHODOXES ne peuvent plus cacher leur manque d’argumentations pertinentes, ils  ignorent, ils discréditent, ils dissimulent, les FAITS NOUVEAUX, ( cela se voit avec les phénomènes OVNI et ou PARANORMAL ) sans même prendre la peine de les étudier, peur de paraître idiots devant leurs cons-freres, effrayés par des implications qui les dépassent, angoissés de ces découvertes qu’ils pensent impossibles à traduire par eux-mêmes en réalité saisissable, et surtout cerise sur leur vieux gâteux, peur panique de perdre leurs crédits de chercheurs, s’ils venaient à brosser la BETE dans le sens inverse du poil….

    Pourtant dans les différents domaines de la science, et de la spiritualité, les grandes avancées se sont toujours faites dans les difficultés et les crises.  Et c'est notamment grâce, à l’ouverture, à la créativité,  au courage et à l'opiniâtreté des grands découvreurs libres dans leurs têtes et dans leurs cœurs, souvent contre les pesanteurs d’enclumes de la " masse scientifique " habituelle, en cadre bien établis ( dont on connaît toutes réticences au changement... ), que des percées significatives ont finalement été reconnues, pour s'imposer à leur tour, malheureusement, pour beaucoup, comme un nouveau dogme.

    Les scientifiques rationnels, rationnels, seraient bien avisés de relire de temps à autre l'histoire des sciences,  afin de garder en mémoire le fait que, de tout temps, les DOGMES d’hier ont volés en éclats face aux approches jugées improbables et qui sont souvent par suite devenues les vérités du lendemain.

    En effet, ceux-là même qui se targuent d'objectivité froide, les champions de la rationalité rationnelle, les OBTUS du déterminisme, les bornés du cadre bien établi,  se transforment rapidement en ayathollas radicaux, et dès qu’ils sont à court d'arguments, manient l'insulte et le mépris.

    Et quant à ceux qui auraient l'audace de s'intéresser à tous les phénomènes étranges, par de nouvelles approches non dogmatiques, non validées par les dogmatiques, alors les dogmatiques diront d’eux qu'ils ont "pété les plombs ", que c’est des ‘’ illuminés ‘’, des ‘’ charlatans ‘’, des ‘’ membres d’une secte ‘’ et ou des ‘’ aspirants gourous ‘’ bref tous pleins de termes utilisés négativement pour faire peur à autrui et fausser la COMMUNICATION POSSIBLE qu’ils ne maîtrisent plus trop…  

    Ainsi, On jette l'anathème sur les hérétiques, on les excommunie, on exclu les subversifs à la pensée unique ( de la science et ou de la spiritualité ) en CADRES BIEN DEFINIS ( ),  à défaut de pouvoir les brûler et ou de les crucifier, on les punit " universitairement ", et ou ‘’’ socialement ‘’’ en les privant de thésards, de bourses ou de labos et les bannissant des comités de lecture des grandes revues scientifiques qui les musèleront en empêchant leurs publications……

    Attention, notez bien que ces agissements contraires à l'Ethique Scientifique et ou Spirituelle, ne sont pas toujours le fruit de la malhonnêteté et ou de la méchanceté jalousie, car souvent les enjeux sont colossaux qui peuvent inhiber les esprits même les plus brillants, et une conclusion dérangeante à court terme peut fausser l'étude d'un phénomène à long terme et ou lui faire perdre ses crédits ; de plus, "si l'on s'est trompé ‘’, on a l'air vraiment bête, devant ses collègues, qui en général ne s’arrêtent plus, après, d’enfoncer le bête et de le prendre pour un rigolman , alors prudence sincère ???, et ou ignorance maquillé en RATIONNALISME OUVERT ???...

     

    Mais si on tient plus à sa réputation et ou à ses crédits, qu'au rétablissement de la vérité, est on encore un SCIENTIFIQUE dans le VRAI sens du terme, qui signifie RECHERCHE de la VERITE des CHOSES ??? quoiqu’il arrive…… pourtant il est des plus tentant pour les scientifiques d'ignorer les preuves gênantes, les mystères,  et de continuer dans leur cadre bien établi en DOGME sécurisant, plutôt que d’essayer de construire un nouveau modèle sur des exceptions, par de NOUVELLES APPROCHES, dont ils n’ont, pour la plupart, aucune idées sur les commencement même de ce genre de NOUVELLES APPROCHES…..

    La grande majorité des scientifiques et ou des religieux pros cadre bien établi du ‘’’ c’est comme cela et pas autrement ‘’’’ préfère donc ignorer les phénomènes mystérieux et ou subversifs qui imposent de réfléchir autrement et quoi de mieux pour les ignorer, que de les nier et ou de fustiger de qualificatifs négatifs, ceux et celles qui en parlent et aussi des les exclure de toutes les ressources financières et médiatiques…afin de les faire disparaître du paysage….


    Mais ce faisant, en pratiquant la politique de la chaise vide, ils laissent eux-mêmes la porte grande ouverte aux vrais charlatans, trop heureux d’avoir le terrain libre pour exploiter la crédulité des curieux qui s'intéressent aux phénomènes dit "bizarres" et qui n’ont pas de réponses scientifiques et ou spirituelles valables à leurs questions….


    Ces CASUS BELLI de fait entretenus, permettent alors aux scientifiques et ou religieux orthodoxes de refuser tous débats, toutes recherches, autres qu’avec leurs propres manières de faire, sous prétexte que la communication avec l’autre ( le SUBVERSIF ) est impossible, que c’est de sa faute si la COMMUNICATION ne peut pas se faire et que les forces entre eux sont séparées irréconciliables ;  ce qui fait aussi croire aux orthodoxes qu’ils s’en sortent la tête haute et le sentiment du devoir bien accompli et du DOGME finalement sauvé du n’importe quoi …... En effet, parfaits comme ils se tiennent, c’est evident qu’ ils ne peuvent pas, eux, se mêler à des pseudo-sciences, ( toutes sciences qui n’entrent pas dans leurs cadres rigides bien établis ) puisque c'est, selon eux,  le domaine unique des charlatans, des guignols et des illuminés , et pour les ORTHODOXES la boucle est ainsi bouclée, en se fermant, s’enfermant de plus en plus dans leur cadre bien établi du ‘’’ c’est comme cela et pas autrement ‘’’ base de tous les DOGMES….

    Pourtant, en y regardant de plus près, la véritable vocation des scientifiques ne serait-elle pas liée à une constante ouverture d'esprit, en constante remise en cause, en recherche incessante de VERITE,  leur permettant d'émettre des hypothèses, de favoriser de nouvelles approches, en fonction de l'étude des faits d'une manière rationnelle, basée sur TOUTE LA REALITE et non pas seulement sur certains de SES aspects particuliers, qui les intéressent le plus parce qu’ils en tirent gloires et ou profits. Cette REMISE en CIRCUIT dans la VERITABLE ETHIQUE SCIENTIFIQUE qui accepte TOUT de la REALITE, ( telle que décrite ci-dessus ) ne serait elle pas plus AVANTAGEUSE pour tous et toutes sans exclusion, plutôt que de nier l'évidence de certains faits, de rejeter d'emblée des domaines de recherches novateurs, et ou d’exclure et de cacher tout simplement des preuves parce qu'ils risquent d'ébranler leurs sacro-saints dogmes  jusqu’à les faire s’écrouler à rien, que dalle, nada….

     

    Mais TOUS LES SCIENTIFIQUES et tous les SPIRITUALISTES, ne sont pas corrompus par la PENSEE UNIQUE du DOGME au cadre bien établi et tous et toutes ont déjà, depuis bien longtemps, compris que les CADRES BIEN ETABLIS étaient très très fragiles à la casse ( le dur casse plus facilement que le malléable ), si on savait bien où là appuyer….

     

    Voici quelques liens qui vous ferons voir autre choses de la SCIENCE et de la SPIRITUALITE qui peuvent très très bien COHABITER, S’UNIR  et FUSIONNER…….

    http://www.arsitra.org/

    http://www.effervesciences.com/

    http://www.lesmessagersdutemps.com/accueil.html

    http://www.scienceetconscience.com/ethique.htm

    http://revue.science-conscience.com/

    http://noosphere.princeton.edu/fristwall.french.html

    http://www.labe.ch/?page_id=3

    http://www.chryzode.org/francais/page1.htm

    http://pagesperso-orange.fr/chrysopee/somalc.htm

    http://www.soignez-vous.com/

    http://medecinenouvelle.com/

    http://www.nexus.fr/index.php

    et j’en passe et des meilleurs qui allient SCIENCE,  SPIRITUALITE ,  MYSTERES et non pas qui les opposent…….

    ****

    **

    *

    Maintenant les faits sur les COUACS de la science à certains,

    pour ne pas remettre en questions son dogme

    et ou leurs dogmes….. :

    *

    Heinrich Schliemann en retrouvant le trésor de Priam dans les ruines de la légendaire Troie, a montré de façon éclatante qu'à partir d'un mythe, ( un récit d'Homère en l'occurrence ), il était possible de faire des découvertes extraordinaires.  Mais bien entendu, de son vivant, il fut ridiculisé par les scientifiques et les journalistes de son époque qui ne voyaient en lui qu'un ‘’’’ aventurier ‘’’’ pris au mauvais sens du terme.
    Pourtant, il est maintenant considéré comme l'un des plus grands archéologues……..

    *

    Le Dr Javier Cabrera, qui a collecté et conservé les pierres d'Ica, si stupéfiantes que, sans même se déplacer, les scientifiques les ont rejetées.

    M. Emile Fradin, agriculteur et découvreur du site de Glozel, si controversé également, mais qui a résisté à toutes les tempêtes et qui continue à se battre pour la reconnaissance de son site.

    Le Dr Svetla Balabanova, qui, en trouvant des traces de nicotine et de cocaïne dans des momies égyptiennes, a soulevé le problème du contact entre le Moyen-Orient et l'Amérique dans l'antiquité.

    o        Le Dr Khalil Messiha qui a étudié et réhabilité le http://www.ldi5.com/archeo/ov.php#plan

     

    Le professeur Charles Hapgood qui a étudié les cartes de Piri Reis. http://www.ldi5.com/archeo/map.php en découvrant plein de fait troublants : certains lieux représentés sur ces cartes n’avaient pas encore été découverts par la science et l’exploration classique…

     

    etc, etc, etc...des exemples comme ceci, il y en a à la pelle sur ce site ici, http://www.ldi5.com/index.php et ce dans tous les domaines de la science, ce qui montre bien qu'une certaine science qui se pense ayant la SCIENCE INFUSE se permet, avec quelques ecritures et ou dires, de dire que la science des autres c'est de la daube et ou de la maard...mais en y regardant de plus près, on voit bien quelle science est daubée dans sa propre maaard dogmatique orthodoxes de fanitique scientifique, pas meilleurs que les fanatiques religieux qu'elles denoncent pourtant, comme les mauvais.... 

     

  • UGINE, SAVOIE, EXTRAORDINAIRE, MYSTERE

    UGINE en SAVOIE Histoire Extraordinaire, Mystère !!!!!

    En 1934 des médecins révèlent que le prêtre d'Ugine Alexis Medvedkov souffre en fait d'un cancer généralisé. Ils ordonnent  son inhumation (en 1934) et la fermeture hâtive du cercueil, par précaution. Il est alors enterré dans un caveau gratuit et temporaire d’UGINE en SAVOIE, qui sera ensuite transféré dans un cercueil avec une concession trentenaire acquise par la paroisse d'UGINE ( Savoie ) départment Français N°73…

    Lors de ce transfert, le cercueil attend alors hors de terre durant trois jours.

    En 1953, soit une vingtaine d'années plus tard,  la municipalité d'Ugine à besoin du terrain pour y construire des immeubles.

    Le 22 août 1956, sous un soleil brûlant, des fossoyeurs avec pelles et pioches creusent la tombe d’Alexis Medvedkov. Parvenus à la profondeur d'un mètre vingt, ils se voient comme empêchés de poursuivre leur travail par une force inconnue qui les oblige à poser leurs outils et à continuer de creuser à la main.

    Et après quelques efforts pénible sous un soleil de plomb, à leur immense stupéfaction, ils découvrent le corps du mort ( depuis 22 ans ) parfaitement intact, sans le moindre signe de corruption, comme si il venait d’être enterré la veille.

    Son visage et ses mains sont comme de la cire. Ses vêtements en brocart blanc, avec des croix dorées, dont le défunt est revêtu, ainsi que l'évangéliaire posé sur sa poitrine ne présentent aucune altération. On vérifie même l'état du tissu qui ne se laisse pas déchirer. Seule la reliure métallique de l'évangéliaire est noirci.

    Pourtant le cercueil lui-même est complètement décomposé et la dépouille mortelle gît au contact de la terre froide et humide depuis 22 ans.

    Les fossoyeurs, en proie à une grande émotion ( et qui ne l’aurait pas été dans un job où habituellement ceux que l’on déterre ne sont plus que des os ), comprennent que cette « force inconnue «  qui les a arrêtés, a tout simplement évité qu'ils abîment le cadavre avec leurs outils.

    Là faut se rappeler que très exactement 22 ans plus tôt, les médecins avaient prédit quand même une décomposition immédiate du corps d’Alexis Medvedkov étant donné qu’il était mort d'un cancer généralisé et comme jamais dans l’histoire humaine aucun corps de défunts mort d’un cancer généralisé n'a échappé à la décomposition....même le médecin, appelé sur place ce jour là, pour constater les faits, déclare déclare, bouleversé et stupéfait : " C'est un vrai miracle !"".

    En attendant sa ré-inhumation, le corps du prêtre russe d’Alexis Medvedkov reste trois jours de vraie canicule dans un nouveau cercueil ouvert aux intempéries et de nombreuses personnes viennent mêmes voir ce qui c'est passé, avant qu’il ne soit enterré de nouveau….

    Puis, le 30 septembre 1957, les fossoyeurs d'Ugine déterrent à nouveau la tombe d’Alexis Medvedkov, mais cette fois ci pour le transfert de son corps vers la crypte de l'église de Ste Geneviève des Bois, près de PARIS. Le cercueil est re-ouvert et plusieurs autres personnes accourent et voient toujours le MEME MIRACLE et Le 2 octobre 1957, le corps intact d’Alexis Medvedkov arrive à l’eglise Sainte Geneviève des Bois ( proche de PARIS ) où il repose encore actuellement dans un cercueil de verre.

    *

    *

    *

    Pour en connaître plus :

    Vie des Russes venue a UGINE en SAVOIE : http://www.sabaudia.org/v2/dossiers/russes-d-ugine/public1.php

    L’histoire d’Alexis Medvedkov : http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-553753.html

     

    PS : Note de l'auteur de cet article :

    Et étonnament en faisant mes recherches, je remarque que cette histoire extraordinnaire est comme tant d'autres du même genre, completement instrumentalisée par les clergés pour se faire de la pub à eux mêmes, tandis que l'histoire veritable et les faits veritables disparaissent sous une multitude de sites aux bondieuseries ridicules, comme souvent les clergés savent les faire d'ailleurs.....

     Bref, ce que je veux vous dire là, c'est que j'en ai iech pour vous trouver, cette histoire, j'en ai iech pour vous épargner toutes les bondieuseries degoulinantes d'âneries habituelles qui entourent ce genre d'histoires et j'en ai iech pour vous apporter un point de vue libéré de toutes les terminologies et toutes phraseologies bondieusales guimauves et degoulinantes de *******, car moi perso, je crois en effet à certains mystères, à certains miracles de la VIE, je crois aussi au DIVIN, mais pas au DIVIN tel que nous le montre les religions organisées, et je n'ai certainement aucunes croyances dans les clergés ( quels qu'ils soient de quelques religions soient ils ) que je considerent plutot comme illegitimes devant le DIVIN, car seul le DIVIN fait et permet les MIRACLES et L'EXTRAORDINAIRE, les clergés eux ne sont là que pour essayer de tirer la couverture du pouvoir à eux et de se faire mousser devant un parterre de gens abrutis par leurs gesticulades et leurs artifices.....ridicules...

    Ceci devait être dit.....car je relate ici, simplement l'histoire de cet homme

    Alexis Medvedkov qui certes a été prêtre ( l'erreur est humaine )

    mais dont l'histoire scientifique, un corps qui sort de la TOMBE sans corruption, ni decomposition, après 22 ans de mort et enterré, cela est interessant et cela n'a rien à voir avec les clergés, cela a avoir avec les SIMPLES MYSTERES de la VIE ( pour les non croyants ) et du DIVIN ( pour les croyants )...point barre...pas de pub sur ce BLOG pour l'eglise des hommes.....

     

    AUTRES LIENS d'INTERET :

     

    http://www.dinosoria.com/incorruptibilite.htm 

     

    http://www.arte.tv/fr/search__results/616730.html 

  • SCIENCES OCCULTEES

    En fait, au début,ce n'était pas l'église qui causait des ennuis à Galilée

    Galilée vers 160004802b4cad9605ab43444015a222991a.jpg

    mais la Communauté Scientifique elle même Alors on pourrait se demander quelle est la véritable histoire concernant Galilée D'après certains elle se résumerait comme suit: Galilée fut victime des pesanteurs du conditionnement Scientifique, Religieux et politique de son EPOQUE…. qui aimait à mentir au GENS pour CONSERVER une certaines influence sur les GENS. Les CHOSES ont-elles vraiment CHANGEES ? Observons d’un peu plus près les ‘’’ maudits, hérétiques ou subversifs ‘’’ de notre EPOQUE et ce qu’ils nous apportent pour que cela soit si OCCULTE….. que les trois quart des gens n’en ont même pas connaissance à l’Epoque d’INTERNET…

    Selon ces sites, il ne semble pas vraiment qu’il y ait eut des CHANGEMENT IMPRESSIONANTS … :

    http://www.ldi5.com/heret/lance.php

    ********

    HATEM Léon -Raoul a trouvé des trucs qui derangent la SCIENCE conventionnelle, car il est interdit de depot de BREVET par L'NPI, qui reproche à son approche de la SCIENCE, la NON CONFORMITE à la PHYSIQUE CLASSIQUE....interdit donc de depose de brevet pour non conformité à la physique classique..... vous ne trouvez pas cela bizare ???? qu'un scientifique soit interdit de déposer des brevets ????

    http://quanthomme.free.fr/qhsuite/hatemCUdu%20brevet.htm

    Pourtant son INVENTION FONCTIONNE et permet la production d'ENERGIE non polluante, et a nombreuses applications dont la production gratuite, ou presque, d'ELECTRICITE ; encore un de nos SAVANTS qui est traité comme s'il n'existait pas, alors qu'il a une solution aux problemes de POLLUTIONS et de prix exhorbitant des energies habituelles.....

    Paul Kammerer, biologiste autrichien, qui, en 1924, prouva par des expériences sur les salamandres l'hérédité des caractères acquis. Accusé à tort par des savants américains d'avoir falsifié le résultat de ses expériences, il fut "suicidé" par les nazis, car sa découverte ruinait le dogme de l'immuabilité génétique.

    Les savants occidentaux maintinrent le dogme, refusant de réhabiliter Kammerer. Antoine Béchamp, professeur de toxicologie et de chimie médicale à la Faculté de Montpellier, qui découvrit l'élément primordial de la cellule vivante qu'il dénomma "microzyma". Il démontra que celui-ci pouvait devenir bactérie ou virus et en déduisit le "polymorphisme bactérien". Il dénonça l'erreur du monomorphisme de Pasteur qui entraînait la médecine vers la phobie du microbe et la négligence du terrain. Jules Tissot, professeur de physiologie générale au Museum d'Histoire naturelle, qui confirma les thèses du précédent et en apporta les preuves par des photographies de haute précision de cellules végétales et animales. Il démontra que les organismes vivants, quand ils se dérèglent, produisent eux-mêmes bactéries pathogènes et virus. Il fut victime, comme Béchamp, de la conspiration du silence entretenue par les pasteuriens.

    René Quinton, scientifique autodidacte, qui découvrit la similitude de notre milieu intérieur et de l'eau de mer. Il acquit en 1906 une célébrité mondiale en sauvant, par l'injection d'eau de mer isotonique, des milliers d'enfants atteints du choléra et il démontra que la transfusion d'eau de mer pouvait remplacer la transfusion de sang. Salué au début du XXe siècle par la presse américaine comme le "Darwin Français", il a été totalement effacé de notre culture.

    Marcel Ferru, professeur de sciences fondamentales, titulaire de la chaire de clinique médicale infantile à l'Ecole de Médecine de Poitiers, qui démontra l'inefficacité et la nocivité du vaccin antituberculeux BCG. Il lutta énergiquement mais sans succès contre son obligation légale adoptée en 1958. (La France est le seul pays d'Europe où ce vaccin nocif est encore obligatoire.)

    Edgard Nazare, ingénieur d'aéronautique, qui inventa la "centrale aérothermique" constituée d'une tour à vortex capable de créer un cyclone artificiel permanent et produisant une énergie gratuite et non polluante dérivant directement du rayonnement solaire. Il ne parvint jamais à faire expérimenter son invention "gênante" par l'EDF et les pouvoirs publics acquis au nucléaire. Toutes ses inventions furent occultées.

    Marcel Macaire, docteur ès-sciences, qui parvint à résoudre les équations posées par Einstein, mit en évidence l'autoconfinement de l'énergie (qui confirme l'identité de la matière et de l'énergie), expliqua la distribution ordonnée de tous les corps célestes et montra que l'effet Doppler ne s'applique pas au photon et que, par voie de conséquence, le dogme de l'expansion de l'univers est erroné. Ses thèses n'ont toujours pas été acceptées par le monde scientifique.

    René Jacquier, ingénieur chimiste, qui élucida, en 1947, le processus thérapeutique du "voyage en avion" contre la coqueluche, ce qui lui permit d'inventer un procédé catalytique d'oxygénothérapie efficace contre de nombreuses maladies, notamment cardio-vasculaires. Il établit également l'efficacité de l'oxygénation en traitement anti-cancéreux tant préventif que curatif. Sa thèse ne fut jamais reconnue, ni même examinée, par les Académies des sciences et de médecine.

    Antoine Priore, ingénieur électronicien, qui construisit en 1950 une machine rayonnant des champs électriques et électromagnétiques détruisant les tumeurs et les cellules cancéreuses. Malgré les preuves incontestables de son efficacité et le soutien de professeurs d'université bordelais ainsi que de Jacques Chaban-Delmas, son appareil, avec lequel il guérit clandestinement de nombreux malades, ne fut jamais agréé par les cancérologues parisiens.

    Jean Solomidès, docteur en médecine, licencié ès-sciences, diplômé de bactériologie, chercheur à l'Institut Pasteur durant huit ans, qui inventa les "physiatrons synthétiques" destructeurs des cellules cancéreuses. Chassé de l'Institut, il ouvrit son propre laboratoire et guérit de nombreux cancéreux. L'Ordre des médecins le poursuivit pour "exercice illégal de la médecine" car il était médecin de l'Université (non de la Faculté), et ne pouvait donc être inscrit à l'Ordre pour exercer, bien qu'ayant toutes les compétences requises.

    Mirko Beljanski, docteur ès-sciences, chercheur en biologie moléculaire à l'Institut Pasteur pendant trente ans, puis en Faculté de pharmacie pendant dix ans, qui inventa des produits efficaces contre le cancer ainsi que contre le sida. Il créa son propre laboratoire et put guérir de nombreux malades. Sur plainte de l'Ordre des pharmaciens, il fut arrêté, menottes aux mains, à l'âge de 73 ans, puis persécuté judiciairement jusqu'à ce que mort s'ensuive.

    Loïc Le Ribault, docteur ès-sciences, inventeur de l'exoscopie (technique d'analyse au microscope électronique à balayage), ancien expert en microanalyse près la Cour d'Appel de Bordeaux, rénovateur de la police scientifique française et créateur du G5 http://g5.amessi.asso.fr/ , efficace en thérapie contre de nombreuses maladies, qu'il ne put malheureusement jamais faire agréer en France (mais qui l'est dans le Commonwealth). Poursuivi par l'Ordre des médecins en France, il fut emprisonné durant deux mois et demi en Suisse et est aujourd'hui en exil, ces talents ne profitant plus à la France…..

    Voir aussi DECES de LOIC le RIBAULT dans la page blog : DECES de PERSONNES IMPORTANTES au niveau HUMAIN sur le site ci contre : http://oya.hautetfort.com/

    Extraits du livre de PIERRE LANCE

    « Savants maudits, chercheurs exclus » tome 1

    - 288 pages, 18,30 euros - Guy Trédaniel Editeur. - Par correspondance : à « L'Ere nouvelle », BP 171, 06407 Cannes cedex : 22 euros port inclus. ( Pour toute commande de 2 exemplaires (44 E), un 3e est offert.)

    http://assoc.orange.fr/lerenouvelle/pub/Savants_maudits_2.html

    *********

    Nikola Tesla, ingénieur américain d'origine serbe, qui fut un des pionniers de l'électricité et le promoteur du courant alternatif aujourd'hui mondialement adopté. Il parvenait au cours de ses expériences à produire dans un bruit de tonnerre des éclairs de 40 mètres et il découvrit le moyen d'utiliser la Terre comme une prise électrique géante pour produire de l'énergie électrique en quantité illimitée. Après sa mort, cette invention fut occultée et jamais exploitée.

    Linus Pauling, biochimiste américain mondialement connu, Prix Nobel de chimie 1954 et Prix Nobel de la Paix 1963. Bien qu'unanimement célébré, il fut soudain violemment critiqué et mis à l'index lorsqu'il développa sa théorie selon laquelle le cancer peut être mis en échec par la simple prise de Vitamine C à hautes doses. Le corps médical fut contraint d'admettre la valeur de cette vitamine, mais déconseilla les fortes doses et n'admit que les doses minimes sans véritable effet thérapeutique.

    André Gernez, ancien médecin-chef à l'hôpital de Roubaix, qui découvrit dans les années soixante le moyen de stopper toute apparition du cancer par la prise périodique d'un sédatif léger couramment utilisé pour les nourrissons et ne présentant aucun effet secondaire. http://webduweb.free.fr/cure.htm Bien qu'ayant retenu un moment l'attention du gouvernement américain du Président Nixon, cette découverte fut finalement étouffée en France comme aux U.S.A : http://webduweb.free.fr/cancer.htm#pharma

    Gaston Naessens, inventeur en 1945 d'un médicament anti-cancéreux très efficace, grâce à un microscope révolutionnaire mis au point par lui-même. Il fut poursuivi et condamné en France pour exercice illégal de la médecine et il dut, en 1964, s'exiler au Québec, d'où il continue de diffuser son produit vers 80 pays, malgré les ennuis que lui créent parfois les autorités médicales canadiennes.

    David Rees-Evans, guérisseur gallois héritier d'une longue tradition familiale en phytothérapie, qui parvenait à détruire les tumeurs cancéreuses avec des cataplasmes de plantes. Malgré divers procès, sa notoriété due à ses succès ne cessa de s'étendre en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. La pression de l'opinion publique obtint du gouvernemental Britannique la nomination d'une Commission d'enquête officielle, mais celle-ci contesta ses résultats et tenta de le discréditer.

    Jean-Pierre Maschi, médecin généraliste niçois qui découvrit dans les années 60 que la "pollution électrique" était la cause principale de la sclérose en plaques. Il mit au point un traitement efficace pour la soigner. Ses nombreux succès lui valurent les premières pages de la presse et une accusation de publicité par l'Ordre des médecins, qui le radia à vie. Sans se soucier de cette radiation, il continua de soigner de nombreux patients.

    Paul Thépenier, ingénieur des arts et métiers, spécialiste des exploitations pétrolières, qui découvrit avant la guerre de 1940 le moyen de soigner avec succès la tuberculose et le cancer grâce à des moisissures de pétrole. Encouragé par un professeur de médecine, il put effectuer en milieu hospitalier des essais réussis. Mais toutes ses communications à l'Académie de médecine furent ignorées et sa découverte fut négligée.

    Pierre Delbet, grand patron chirurgien, membre des Académies de médecine et de chirurgie, qui découvrit durant la guerre de 14-18 l'effet régénérateur et anticancéreux du chlorure de magnésium. Il prouva la validité de cette thérapie par de nombreuses expériences ainsi que par des cartes géographiques faisant apparaître la bien moindre fréquence du cancer dans les régions riches en magnésium, mais il ne parvint jamais à persuader ses confrères de proposer une politique préventive du cancer.

    Auguste Lumière, co-inventeur du cinéma, qui consacra la seconde partie de sa vie à des recherches médicales très poussées et couronnées de succès, notamment contre la tuberculose. Auteur de plus de 20 ouvrages médicaux, créateur de 150 spécialités pharmaceutiques et d'une clinique lyonnaise réputée employant 15 médecins et 30 collaborateurs, il ne put jamais faire reconnaître officiellement la valeur de ses travaux et son oeuvre tomba dans l'oubli.

    Norbert Duffaut, chimiste qui découvrit en 1957 le silicium organique et ses vertus thérapeutiques et régénératrices. Il put apporter, au cours d'essais hospitaliers, la preuve de son efficacité contre le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Malgré des succès spectaculaires et des demandes réitérées, il ne réussit jamais à obtenir l'autorisation de mise sur le marché de son DNR comme médicament.

    Jacques Benveniste, interne des hôpitaux, directeur de recherche à l'Inserm, qui découvrit en 1984 le phénomène dit "de la mémoire de l'eau", lequel explique l'efficacité des hautes dilutions homéopathiques (volumes aquatiques dans lesquels toute trace de la molécule initialement diffusée a disparu). Il expliqua leur effet par la transmission d'informations imprégnées, de surcroît enregistrables et transmissibles par Internet. Il subira toujours l'ostracisme des cénacles officiels jusqu'à son décès en 2004.

    Louis Kervran, biologiste qui découvrit dans les années 60 la réalité des transmutations biologiques, c'est-à-dire la transformation des atomes à l'intérieur des organismes vivants, analogue aux transmutations revendiquées par les alchimistes médiévaux. (C'est ainsi que les poules qui ne trouvent pas de calcaire dans leur environnement picorent les parcelles de mica que leur corps transforme en calcaire pour édifier les coquilles d'oeufs). Malgré les nombreuses preuves qu'il apporta de ce que l'on appela après lui la "fusion froide", le monde scientifique refuse encore de croire à cette possibilité qui ouvrirait à la science de larges horizons énergétiques et biologiques.

    Extrait du livre de PIERRE LANCE " Savants maudits, chercheurs exclus ", Tome 2

    350 pages - 20 e - Guy Trédaniel Editeur

    http://assoc.orange.fr/lerenouvelle/pub/Savants_maudits_2.html

    ********

    Georges LAKHOVSKY - Ingénieur russe émigré en France, inventeur d'un tire-fond révolutionnaire (vis qui fixe les rails de chemin de fer) ayant amélioré la sécurité des trains. Il créa en 1923 son premier appareil émetteur à usage thérapeutique, l'oscillateur à ondes multiples, qui put guérir de nombreux cancéreux. La médecine officielle refusa de reconnaître la valeur de l'appareil, malgré les multiples témoignages de praticiens de tous pays qui l'utilisèrent avec succès.

    Royal Raymond RIFE - Ingénieur américain, qui mènera aux USA des travaux analogues à ceux de Lakhovsky et construira des appareils également efficaces. Il fut le premier chercheur à identifier et photographier au microscope le bacille de la tuberculose. Ayant refusé de se plier aux exigences du dirigeant corrompu d'une grande association médicale, il sera traîné en justice et complètement ruiné. Malgré une reconnaissance tardive, il terminera sa vie dans une misère totale.

    Jean BERTIN - Ingénieur français, inventeur de l'Aérotrain, le premier train à grande vitesse se déplaçant sur coussin d'air et qui atteignit la vitesse record de 440 km/heure. Bien que soutenu par de nombreux ministres, mais contré par les dirigeants de la SNCF, son train performant ne sera jamais agréé, malgré des coûts d'installation et d'exploitation très inférieurs à ceux du TGV lancé ensuite.

    Alexandre SALMANOFF - Prestigieux docteur russe (diplômé des Facultés de Moscou, de Berlin et de Pavie) qui fut chargé durant la révolution d'organiser la lutte contre la tuberculose et de réorganiser les stations thermales sur l'ensemble du territoire russe et devint le médecin particulier de Lénine. Non communiste, il émigra en France en 1922, où il élabora une méthode complète de médecine naturelle que le corps médical refusa d'examiner.

    Ivan MAKHONINE - Ingénieur russe ayant réalisé le premier train électrique qui fonctionna durant deux années entre St Petersbourg et Moscou. Il émigra en France en 1922. Il avait inventé un carburant révolutionnaire ininflammable à froid et qui était extrait des charbons et huiles lourdes. Extrêmement économique et trois fois plus performant que l'essence, ce carburant ne parvint jamais à être agréé et l'inventeur se heurta aux trusts pétroliers jusqu'à la fin de sa vie.

    Ernest VILLEQUEZ - Professeur de médecine français, il découvrit le parasitisme latent du sang et inventa un test de dépistage du cancer permettant de déceler des micro tumeurs qu'aucune autre technique ne permet de découvrir. Malgré un taux de réussite de 95 %, les " grands patrons " cancérologues n'acceptèrent jamais de le pratiquer.

    Michel MOIROT - Médecin français qui découvrit l'importance des traumatismes psychologiques dans la genèse du cancer. Il se livra à de longues études sur des patients en milieu protégé, en l'occurrence au sein des confréries religieuses. Malgré une démonstration rigoureuse et des confirmations multiples, il ne put faire admettre sa théorie par les mandarins, qui refusèrent d'abandonner à la psychologie une partie de leur " domaine réservé ".

    Ryke Geerd HAMER - Médecin allemand qui fit la même découverte que Moirot, à la suite d'un drame familial (le meurtre de son fils) qui déclencha un cancer chez lui et chez son épouse. Il mit au point un traitement original appelé " médecine nouvelle " grâce auquel il put guérir de nombreux malades. Mais il fut radié du corps médical en Allemagne et en Autriche, puis poursuivi et condamné en France, où il est actuellement en prison.

    Philippe LAGARDE - Médecin français qui perfectionna une technique de dépistage du cancer élaborée par le chercheur allemand Henri Heitan. Il mit au point un traitement anticancéreux efficace à base de produits autorisés en Suisse. Poursuivi sur plainte de l'Ordre des médecins, il fut emprisonné à Nice. À sa sortie de prison, il s'exila vers l'Italie et il créa en République de San Marino le Centre Health Service, où il dirige une équipe médicale performante pratiquant toutes les thérapies efficaces.

    Hans NIEPER - Médecin allemand réputé, il combattit toute sa vie le conformisme médical et inventa des traitements originaux efficaces que le corps médical continue d'ignorer. Également physicien, il créa l'Association allemande pour l'énergie du champ du vide, qui encouragea de nombreuses expériences dans la recherche de nouvelles énergies, notamment sur " l'eau combustible ", permettant de faire fonctionner un moteur " brûlant " 90 % d'eau.

    Joël STERNHEIMER - Physicien français qui a inventé un procédé de régulation de la synthèse protéique exploitant l'influence de la musique sur les organismes vivants. Ses expériences ont démontré que la mélodie spécifique d'une protéine, si elle est amplifiée et diffusée à proximité immédiate d'un organisme, peut stimuler en lui la synthèse de cette protéine. C'est ainsi que la production d'un plant de tomate a pu être multipliée par vingt. Si cette technique était appliquée, le problème de la faim dans le monde serait résolu ; mais évidemment la communauté scientifique fait la sourde oreille…

    Jean-Pierre PETIT - Physicien français marginalisé par la nomenklatura scientifique pour son originalité, dérangeante dans de nombreux domaines, dont les futurs voyages spatiaux. Seul spécialiste français compétent en MHD (magnétohydrodynamisme), il s'est illustré en réalisant des systèmes de propulsion approchant les performances réalisées par les OVNIs, dont la réalité et la provenance extra-terrestre ne font pour lui aucun doute. L'Etat a essayé d'exploiter ses travaux tout en l'écartant des expériences, ce qui a conduit à l'échec.

    Extrait du livre de PIERRE LANCE " Savants maudits, chercheurs exclus ", Tome 3

    Guy Trédaniel Editeur

    http://assoc.orange.fr/lerenouvelle/pub/Savants_maudits_2.html

    *******

    A ces LISTES de GROSSES TETES SCIENTIFIQUES je vous rajoute :

    STANLEY MEYER : Prolifique non scientifique qui a une quarantaine de brevets à son actif. Il a travaillé avec la NASA.
    Il a travaillé pour la Fondation Battelle dans l'Ohio, à la mise au point du projet Gemini à la NASA et aussi au système d'alimentation en énergie sur le concept EBED pour le projet Guerre des Etoiles.
    On a tenté plusieurs fois d'"acheter" Meyer aussi bien dans son travail que personnellement, et il a été victime de provocations.

    Il a financé seul son travail scientifique, au sujet de son invention ‘’’ un generateur à hydrogene portable qui lui a permis de faire 9000 kms entre LOS ANGELES et NEW YORK à bord de sa voiture BUGGY pour un plein total de 100 litres D’EAU……….reconnu et récompensé par des organismes nationaux et internationaux, et a été élu inventeur de l'année dans le Who'Who américain de 1993. (Il a ensuite reçu des soutiens substantiels du Canada, d'Angleterre, et de Suède….
    Stanley Meyer est mort en 1998, empoisonné dans un restaurant quelque temps après avoir été interdit de diffuser son invention….

    Le POST à SOUDER à EAU et la VOITURE à EAU issus de la technologie MEYER…..
    http://www.youtube.com/watch?v=c2B2HldNdns

     

    http://www.dailymotion.com/related/1323469/video/xsh8c_stanley-meyer

    http://www.dailymotion.com/related/1323469/video/xshab_stanley-meyer-water-car

    http://www.dailymotion.com/related/2531069/video/x1h1n0_invention-incroyable-de-stanley-mey

    mais il y en a tellement d’autres que ce serait trop long de les lister tous et toutes, alors voici les SITES ci-dessous où vous pourrez SURFER les LIENS qui vous montrerons que ces ‘’’’ EXCLUSIONS ‘’’’’ ( ci-dessus ) ne sont pas du tout, du tout marginales et que ce n’est que la POINTE de L’ICEBERG de la ‘’’’ CENSURE ‘’’’ des pesanteurs du conditionnement Scientifique, Religieux, Politiques de notre EPOQUE du Millénaire des années 2000…( si vous trouvez qu’il y a certaines ressemblances avec l’Epoque à GALILEE, c’est pas faux ), voici donc quelques URLS/LIENS pour satisfaire votre SAINE CURIOSITE et pour vous donner une NOUVELLE VISION de ce que nous prenons souvent à tord pour la seule réalité.

    *

    *

    *****

    *

    Pour RETROUVER et ou ENTRETENIR le RENOUVELLEMENT et la REGENRATION de votre ENERGIE :

    http://yiking.hautetfort.com/

     

    *

     

    MUSIQUES OBYONETAOPY

     

    http://www.myspace.com/obyphoenix

    **

    *

    http://www.ldi5.com/heret/heret_archeo.php

    Sur ce sites en particulier se trouve référencés tous les domaines scientifiques qui ont vus d’éminents chercheurs exclus …. Parce qu’ils avaient ou ont trouvé des ‘’ choses ‘’ qui dérangent la Communauté des Scientifiques qui ne veulent pas voir plus loin que le bout de leur nez..

    http://alter.over-blog.net/categorie-561143.html

    Un site très très intéressant pour ces LIENS URL vers d’autres lieux de même nature…

    Quand tout ceci se passe principalement dans le domaine plus général de la Science, qui influence directement le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR POSSIBLE pour tous et toutes, cette OCCULTATION OBSTRUCTION des cerveaux, qui est le choix délibéré de faire voir le Monde d’une certaine manière et non pas de toutes les autres manières possibles, cela développe un SOUS DEVELOPPEMENT DANGEREUX pour tous et toutes à long terme, qui laisse les habitants de PLANETE TERRE à la merci des dangers, là où règnent la misere et la pauvreté, la concurrence ennemies économique, la pollution généralisée et le développement accéléré des destructions faites à la biodiversité et à la planète en géneral dans sont fonctionnement des EQUILIBRES NATURELS FRAGILES…..

    63b7401f186bd63bb670e2b188843e75.jpg
    encore :

    En 1837, Andrew Crosse (électricien et scientifique amateur) fit des expériences pour produire des cristaux de silice par synthèse en faisant passer un courant continu de basse tension. A sa grande surprise, le 26ème jour les formes qu'il a observé par le biais de lentilles prirent la forme d'un insecte. Le 28ème jour ces petites créatures bougeaient leurs pattes. Quelques jours plus tard, elles se séparaient de la pierre et bougeaient à leur gré.
    "Ces insectes semblent appartenir au genre Acarien mais il reste à déterminer s'ils appartiennent à une espèce connue; certains disent non."

    Weeks (un autre amateur) a réussi le même genre d'expériences.
    Faraday, dans un article lu au Royal Institute, déclarait que des apparitions similaires s'étaient produites au cours de ses propres expériences, mais il ne savait pas si l'on pouvait les considérer comme " un cas de production ou de revivification de ce qui existait dejà en état de latence ".

    {Magazine, Nexus, No 4, 09-10/1999}

    Dans un bouillon de culture contenant de minuscules traces de lithium, le biologiste allemand Erwin Santo avait implanté des bactéries, donc des organismes qui ne sont pas encore des cellules, le noyau cellulaire leur faisant défaut. Il les avait laissées reposer pendant dix-sept heures, sous une température ambiante supérieure à la normale, dans ce bouillon de culture; au bout de cet intervalle de temps, elles s'étaient associées en cellules nettement reconnaissables avec leur noyau et leur plasma, assez similaires aux globules blancs. Et ces cellules vivaient...
    {Livre, Malédiction des Pharaons (La), Philipp Vandenberg, Ed. J'Ai Lu}


    Les scientifiques ont découvert certains codes inscrits dans certains segments de l'ADN.
    Ils ont également trouvé des segments qu'ils estiment être superflus ( appelés par ignorance junk ADN ).

    Ces brins d'ADN, qui étaient auparavant demeurés à l'état latent, vont être activés.
    D'après les Pléiadiens :
    " Dans nos enseignements, nous avons toujours mis l'emphase sur l'importance de l'oxygène parce que l'oxygène alimente les codes et éveille l'ADN de sa latence ".


    Cet éveil de l'ADN permettra de perfectionner tous ses sens, prolonger la vie, etc...car dans l'ADN il n'y a aucun JUNK ADN, ce n'est que des POSSIBLES non encore EVEILLES
    {Livre, Messagers de l'Aube, Barbara Marciniak, Ed. Ariane}

    On sait aujourd'hui que l'ADN des enfants de nos jours changent. Chez les humains normaux seulement 20 codons sont en activité. Certains enfants de nos jours en ont 24.

    (Source : "l'ancien secret de la fleur de vie" tome 2, Drunvalo Melchizedek, Ed. Ariane)
    {Magazine, Soignez-vous, Santé Pratique}

    "Ma mère a deux ADN !

    BIOLOGIE CELLULAIRE
    Nous sommes tous des chimères : notre organisme héberge toute sa vie des cellules de notre mère, de nos grands-parents ou frères et soeurs aînés, recueillies pendant notre gestation.
    Margot Kruskall, médecin au Beth Israel Deaconess Medical Center de Boston (Massachussets), a été confrontée à un cas étrange il y a cinq ans. Sa patiente, que nous appellerons Jane, avait besoin d'une greffe de rein, si bien que les membres de sa famille - son mari et ses trois fils- ont subi des examens sanguins pour voir si l'un d'entre eux ferait un bon donneur. Mais, en même temps que les résultats, Jane a reçu un vrai coup de matraque : la lettre lui annonçait que deux de ses trois fils n'étaient pas d'elle, alors même qu'elle les avait conçus naturellement avec son mari, qui en est incontestablement le père. Qu'est ce que c'était que cette histoire ?
    Kruskall et son équipe ont mis deux ans à résoudre cette énigme. Ils ont fini par découvrir que Jane était une ''' chimère ''', soit un mélange de deux individus - c'est à dire deux fausses jumelles [hétérozygotes] qui avaient fusionné dans l'utérus pour devenir un seul organisme. Certaines parties de son corps provenaient du premier, les autres du second. Deux de ses fils ont hérité de l'un de ces profils génétiques, le troisième de l'autre.
    Avec Jane, on a certes affaire à un cas extrême. Mais, à en croire certaines études, nous serions tous plus ou moins des êtres chimériques. Loin d'être composés d'une seule lignée cellulaire génétique, nos organismes sont cellulairement origines multiples. Nous regorgeons de cellules venant de nos mères, voire de nos grands-parents et de nos frères et soeurs. Cela peut paraître un peu choquant a priori. L'idée d'héberger des cellules d'autrui ne fait pas bon ménage avec notre sens de l'individualité. Mais ces "étrangers" nous permettent peut-être de rester en bonne santé.


    Pendant la grossesse, le sang de la mère et celui du foetus sont séparés, mais certaines cellules parviennent à franchir la barrière placentaire, ce qui veut dire que l'on peut avoir emprunté des cellules à sa mère et inversement. En fait, entre 80 et 90% des mères ont des cellules ou de l'ADN de leur enfant dans le sang pendant la grossesse, et 50% d'entre elles les gardent pendant plusieurs décennies après l'accouchement. C'est ce qu'on appelle le microchimérisme. Si votre mère a eu un enfant après vous, certaines de vos cellules peuvent être passées dans l'organisme de votre frère cadet. Et les jumeaux peuvent s'échanger des cellules dans le ventre de la mère, en particulier s'ils se partagent le placenta. Ainsi, une seule personne peut abriter toute une population de cellules différentes appartenant à plusieurs générations.


    "Les femmes hébergent des cellules à la fois de leur mère et de leurs enfants", commente J. Lee Nelson, immunologiste au Fred Hutchinson Cancer Research Center, à Seattle.
    Dans une étude à paraître dans la revue Arthritis & Rheumatism, Lee Nelson et sa collaboratrice Natalie Lambert expliquent qu'en analysant des échantillons sanguins prélevés sur 32 femmes saines elles ont découvert que 22% d'entre elles portaient des globules blancs de leur mère - environ 50 pour 1 million de cellules sanguines. Et cela vaudrait également pour les hommes.


    Cette découverte suscite bien des interrogations. Comment se fait-il que ces envahisseurs cellulaires ne soient pas éliminés par le système immunitaire ? Ces cellules se divisent-elles à l'intérieur de l'hôte ? Et pourquoi la mère et l'enfant échangent-ils des cellules ? En ce qui concerne le passage des cellules foetales dans le corps de la mère, il n'est pas impossible que ces cellules encouragent le système immunitaire de la mère à tolérer le foetus. Après tout, la grossesse équivaut à héberger un organe transplanté pendant neuf mois, et les chercheurs en matière de greffe savent depuis un certain temps que le microchimérisme causé par les lymphocytes de la greffe, lorsqu'ils se mélangent avec ceux de l'hôte, peut encourager celui-ci, dans certains cas, à accepter la transplantation. "En revanche, on ne sait pas à quoi servent [les cellules foetales] à long terme", reconnait Lee Nelson.
    Pour ce qui est du passage des cellules maternelles au foetus, il semblerait qu'elles jouent un rôle majeur dans la santé de l'enfant qui va naître. Au dire de Lee Nelson, les cellules de la mère pourraient contribuer à la réparation des tissus, en particulier pendant la vie intra-utérine. Des types inconnus de cellules maternelles traverseraient le placenta pour s'intégrer à l'organisme du foetus.

    Le microchimérisme pourrait obliger les immunologistes à récrire leurs manuels."
    {Magazine, Courrier International, No 683, 4 au 10 décembre 2003, Ma mère a deux ADN !, New Scientist, Londres, Claire Answorth}